Culture

«Douze mille», jouissances de l’équilibre

Dans son premier long métrage, Nadège Trebal narre l’histoire d’un couple en crise, basé sur l’égalité des revenus et du plaisir.

Libérationmercredi 15 janvier 2020
Restez informés en suivant LireLactu sur
Douze mille, premier long et film tout court, réjouit d’abord parce qu’il jouit : de ce qu’il tourne et de ce qu’il dit. Faut-il dire «elle» ? Le film est de Nadège Trebal (son troisième après deux autres, plus documentaires, Bleu pétrole et Casse). Elle y joue, aussi.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur