Culture

Top guns et faits d’armes en Circulation(s)

Miroir de la jeune photographie européenne, le festival se déploie en six sections thématiques. Sélection de trois accrochages en forme d’enquêtes autour du spectre de la guerre.

LibérationGilles Renault
Restez informés en suivant LireLactu sur
Bénéficiant depuis deux ans d’une scénographie plus fluide, Circulation(s) sinue cette fois parmi 45 artistes de 16 nationalités différentes, incarnant la «jeune photographie européenne» - intitulé souple puisque l’aînée des recrues, la Hollandaise Marinka Masséus, a 50 ans.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur