Idées

Froisser un pays

C’est ce que l’on fait quand on supprime tous les services publics de zones dites «non prioritaires», espaces ruraux ou montagne. Cette métropolisation ou ce broyage du territoire fabrique beaucoup de «perdants».

Libérationjeudi 16 mai 2019
Restez informés en suivant LireLactu sur
Quiconque s’est déjà froissé un muscle verra de quoi l’on parle ici : c’est douloureux, comme la douleur morale du froissement symbolique, psychologique quand un mot ou un geste heurte. En politique, on peut froisser un pays. Par les mots, quand on en blesse les citoyens, les travailleurs, les manifestants.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur