Idées

Admettre les dilemmes éthiques et politiques, pour mieux les dépasser

Fin de vie ou avortement sont des problématiques qui se caractérisent, selon le philosophe Jakub Capek, par l’impossibilité d’être «pour» ou «contre». Elles portent sur des questions de vie ou de mort, sur des choix déjà contraints.

Libérationvendredi 12 juillet 2019
Restez informés en suivant LireLactu sur
Il y aurait déjà un grand progrès si, dans certains choix difficiles des êtres humains, on admettait qu’il ne s’agit pas de trancher de manière simpliste entre un «bien» et un mal. Cela permettrait déjà de ne pas caricaturer le débat.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur