Expresso

Inter-Urgences vote la poursuite de la grève

Libérationmercredi 11 septembre 2019
Restez informés en suivant LireLactu sur
Effet pour le moins limité. «Pas un mot sur les salaires, pas un mot sur les embauches et rien sur l’arrêt de la fermeture des lits», lâche Hugo Huon, porte-parole du collectif Inter-Urgences. «En plus, le chiffre de 750 millions d’euros pour ladite refondation de ces services est une entourloupe, poursuit Christophe Prudhomme, de la CGT-Santé.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur