Culture

La Havane, éternel incubateur de talents

Visite des conservatoires et des clubs de l’île en compagnie du pianiste cubain Roberto Fonseca, dont le neuvième album, «Abuc», rend hommage à cette école hors norme revivifiée par la révolution castriste, qui a permis l’éclosion de nombreux musiciens.

Libérationmardi 21 mars 2017
Restez informés en suivant LireLactu sur
«Si je n’étais pas né à Cuba, je ne serais ni le musicien ni la personne que je suis aujourd’hui.» C’est avec Velas y Flores, titre en référence aux bougies et fleurs qui ornent l’autel de la religion santeria, que Roberto Fonseca choisit de clore son album.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur