Expresso

32

Libérationmardi 21 mars 2017
Restez informés en suivant LireLactu sur
C’est le nombre d’affaires d’abus sexuels, qui auraient été, selon Mediapart, couvertes par une vingtaine d’évêques français (ou supérieurs d’ordres religieux) depuis le début des années 60. Ces responsables (dont quatre évêques actuellement en fonction) n’auraient pas signalé à la justice les agissementsde religieux ou des laïcs dont ils auraient eu connaissance.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur