Expresso-Culture

«L’Origine du monde», vu et re-vulve

Pénible comédie, le premier film réalisé par Laurent Laffite s’embourbe dans la vulgarité.

LibérationAnne Diatkine
Restez informés en suivant LireLactu sur
On dirait un hommage au pire des années 70, par les couleurs, Marie Laforêt qui beugle à la manière de Mireille Mathieu durant le générique, l’humour grivois et parfois scato, les pantalons à pince de Karin Viard, le gros appareil Polaroïd d’époque q...
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur