Événement

«Gilets jaunes» : les syndicats à mots prudents

Les principales centrales se sont accordées jeudi sur un texte qui réclame des négociations «réelles» mais élude la question de la violence policière.

Libérationvendredi 7 décembre 2018
Restez informés en suivant LireLactu sur
C’est un texte qui n’aurait jamais dû exister. Quand ils sont arrivés au siège de la CFDT pour échanger sur l’actualité sociale, jeudi matin, soit deux jours avant le quatrième acte des gilets jaunes, les secrétaires généraux des principales centrales syndicales n’avaient pas prévu de prendre la plume.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur