Culture

Jean-Denis Hervieu, un rire dans la nuit

Entré à «Libération» il y a vingt-huit ans, Jean-Denis faisait partie de cette équipe de l’ombre sans qui le journal ne tournerait pas. Noctambule dans l’âme, élégant et malicieux en toutes circonstances, il nous manquera.

Libérationvendredi 11 janvier 2019
Restez informés en suivant LireLactu sur
Il nous a quittés sans prévenir comme il avait vécu, avec une sorte d’élégance, une forme de panache. Jean-Denis Hervieu est parti dans son sommeil, à 59 ans, comme s’il était passé dans son rêve. Il laisse ses amis désemparés, eux qui l’avaient toujours connu plein de vie et de rires.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur