Événement

Au gouvernement, l’alarme lourde

A deux jours de la mobilisation, l’exécutif a cherché à décourager les manifestants avec un discours très anxiogène.

Libérationvendredi 7 décembre 2018
Restez informés en suivant LireLactu sur
Paris pétrifié. En alerte maximale, les services de sécurité ont prévenu le pouvoir : dans la capitale, il faut s’attendre au pire à l’occasion du «IVe acte» des gilets jaunes. L’Elysée a fait le choix de la dramatisation : les remontées du terrain «extrêmement inquiétantes» laissent craindre un mouvement «d’une grande violence».
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur