Monde

Argentine : le peso dégringole, la rue s’affole

A deux mois de la présidentielle, la victoire aux primaires du péroniste de gauche Alberto Fernández a déclenché une nouvelle crise. Inquiets, les habitants stockent des denrées de base ou, s’ils le peuvent, achètent des dollars.

Libérationmercredi 14 août 2019
Restez informés en suivant LireLactu sur
Dans son chariot, l’équivalent de trois mois de papier toilette, d’huile, de farine et d’herbe à maté, cette infusion nécessaire à la survie de tout Argentin qui se respecte. Angela plaisante : «Je n’ai pas de quoi acheter des dollars, alors je fais ce que je peux : des stocks.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur