Événement

Macron, danse de la victoire ou Valls du désespoir

S’il n’accédait pas à l’Elysée, le centriste serait contraint de composer avec l’ancien Premier ministre.

Libérationvendredi 21 avril 2017
Restez informés en suivant LireLactu sur
Une élimination au soir du premier tour, Macron ne peut l’imaginer. Son alliance avec Bayrou, mi-février, a conjuré le sort, pense-t-il. La cote sondagière du candidat En marche s’était alors envolée, lui permettant de ravir en quelques jours la pole position à Le Pen dans la course à l’Elysée.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur