France

«Les médias parlent uniquement des accidents spectaculaires»

Sur un compte Twitter très suivi, le prof d’histoire Matthieu Lépine recense les morts et blessés graves du travail pour leur donner de la visibilité.

Libérationmardi 3 décembre 2019
Restez informés en suivant LireLactu sur
Depuis janvier, Matthieu Lépine, professeur d’histoire à Montreuil, recense les accidents graves et mortels du travail sur un compte Twitter suivi par plus de 17 000 personnes et où il interpelle Muriel Pénicaud. Une mise en lumière nécessaire, selon lui, face à l’indifférence.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur