Expresso

Distribution alimentaire à Calais : «Pourquoi ils interdisent ?»

En n’autorisant depuis la semaine dernière qu’une seule association à délivrer des repas aux migrants au prétexte de la distanciation sociale, l’Etat recrée un campement. A l’opposé de sa stratégie de dispersion.

LibérationStéphanie Maurice (envoyée spéciale à Calais)
Restez informés en suivant LireLactu sur
«Quick, quick !» A cause du récent arrêté préfectoral d’interdiction de distribution des repas dans le centre de Calais, Yolaine, bénévole à Salam, une association d’aide aux migrants, presse le mouvement.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur