Expresso

En Pologne, un second tour à risque pour le président sortant

LibérationNelly Didelot
Restez informés en suivant LireLactu sur
Il y aura un second tour à l’élection présidentielle polonaise. Pour le candidat libéral d’opposition, Rafal Trzaskowski, qui a récolté 30,3 % des voix dimanche, c’est déjà une petite victoire. Début mai, au moment où aurait dû se tenir le premier tour, finalement repoussé à ce week-end en raison de l’épidémie de Covid-19, son camp était crédité de moins de 10 % des voix.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur