Événement

«On demande très tôt aux élèves de se comporter en consommateurs éclairés de l’offre scolaire»

Sous couvert de liberté de choix, la réforme du lycée risque de renforcer les inégalités entre élèves, estime Jean-Yves Rochex, chercheur en sciences de l’éducation. Selon lui, cette nouvelle mouture contredit la mission de service public de l’école.

Libérationlundi 11 février 2019
Restez informés en suivant LireLactu sur
Jean-Yves Rochex (photo DR) est professeur en sciences de l’éducation à l’université Paris-VIII et spécialiste des questions d’inégalités scolaires, de politiques éducatives et de l’éducation prioritaire. Pour lui, la réforme du lycée risque d’accentuer les inégalités sociales.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur