France

Pour François Thierry, trois affaires sur les rails

Les accusations qui portent sur l’ancien numéro 1 des Stups illustrent les rapports obscurs entre les policiers antidrogue et leurs indics.

Libérationmardi 21 mars 2017
Restez informés en suivant LireLactu sur
Placé en garde à vue lundi matin dans les locaux de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) avec trois de ses anciens collègues, l’ancien patron des Stups François Thierry est directement visé par trois affaires judiciaires distinctes, qui mettent en lumière les relations troubles entre le service et ses indics.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur