Expresso

La croissance ralentit, et ce n’est pas la faute aux grèves

Libérationmercredi 20 juin 2018
Restez informés en suivant LireLactu sur
Voilà qui ne va pas arranger les affaires d’un exécutif en pleine période d’arbitrages budgétaires. Après la Banque de France, l’Insee a revu mardi à la baisse ses prévisions de croissance pour 2018 : selon le statisticien, le ralentissement du PIB au 1er et 2e trimestre (- 0,2 et - 0,1 point) devrait conduire à une croissance de 1,7 % en fin d’année après 2,3 % en 2017.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur