France

«Si nous formons un bloc commun, il n’est plus interdit de rêver changer la vie»

Olivier Faure, qui plaide depuis des mois pour un rapprochement des partis de gauche et écologistes, se félicite que «ça bouge enfin». Face au «débat brutal» à venir avec la droite, le dirigeant du PS invite même les sceptiques à se rassembler pour «remettre l’humain au cœur de nos sociétés».

LibérationRachid Laïreche (Photo Frédéric Stucin)
Restez informés en suivant LireLactu sur
Chacun son combat. Depuis son arrivée à la tête du Parti socialiste, Olivier Faure pousse des deux mains pour la (re)naissance d’une union des gauches et des écologistes. Un rêve comme un autre. Une lutte qui ne fait pas toujours rêver. Des moqueries, des doutes et des portes qui se ferment.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur