ACTUALITÉS

« Des prévisions météo fiables à 10 jours »

Florence Rabier, directrice générale du Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme (CEPMMT).

Sciences et AvenirL. C.
Vous annoncez qu'en 2025, vous pourrez établir des prévisions météo fiables à dix jours, contre sept actuellement. Comment allez-vous procéder ?
Les modèles actuels peuvent suivre l'évolution de l'atmosphère dans le temps sur une surface terrestre découpée en carrés de 9 à 18 kilomètres de côté.
Cette résolution va passer à 5 kilomètres, ce qui va nous permettre de bien mieux décrire les phénomènes.
Grâce à une augmentation de la puissance de calcul ?
Oui. Nous pourrons ainsi intégrer plus de paramètres, notamment pour les contacts entre l'atmosphère et les océans. Car si l'atmosphère a un comportement chaotique, les océans ont une inertie plus grande, et donc une « mémoire » plus longue des éléments qui sont nécessaires par exemple à la formation d'une tempête.
Y a-t-il des limites de temps pour les prévisions ?
Cela dépend des phénomènes. Il est très difficile de prévoir où va se produire un événement localisé comme un orage torrentiel ou une tornade. En revanche, nous allons pouvoir dire trois semaines à l'avance que les conditions sont réunies pour que de tels événements surviennent. De même pour les vagues de chaleur. Enfin, pour des événements à l'échelle globale comme El Niño, la prévision passera à un an.
LireLactu
Parcourir
Rechercher

Sources
Challenges
Courrier international
EL PAÍS
L'Humanité
La Croix
La Vanguardia
Le Figaro
Le Monde
Le Parisien
Les Echos
Libération
NY Daily News
Sciences et Avenir