SCIENCE PRATIQUE

Guerres secrètes

Sciences et AvenirCarole Chatelain
Restez informés en suivant LireLactu sur
Dans une semi-pénombre propice au mystère, le visiteur découvre 380 objets historiques sortis de la mallette du parfait espion, dont certains exposés pour la première fois, prêtés notamment par la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) ou le Combined Military Museum de Maldon (RoyaumeUni).
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur