AUTOUR D’UN LIVRE

La résilience, un consentement au désastre

Sciences et AvenirPropos recueillis par Rachel Mulot,@RachelFleaux
Restez informés en suivant LireLactu sur
Pour le sociologue Thierry Ribault, la résilience est une « technologie du consentement », visant à rendre les catastrophes de Tchernobyl ou celle de Fukushima acceptables. Le point de départ de mon livre Contre la résilience n’est pas dénué de colère.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur