ACTUALITÉS

Avec la disparition du gros gibier, le cerveau des chasseurs a grossi

Sciences et AvenirB. A.
Restez informés en suivant LireLactu sur
PALÉOANTHROPOLOGIE Selon une nouvelle étude, à la suite de l’extinction massive des grands animaux et la diminution du gros gibier, les chasseurs de la préhistoire ont dû faire preuve de plus de ruse et d’audace en s’adaptant à la traque de proies plus petites et rapides.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur