ACTUALITÉS

Bientôt, les visioconférences seront plus fluides

Sciences et Avenirjeudi 30 avril 2020
Restez informés en suivant LireLactu sur
NUMÉRIQUE Sur Internet, la voix s'accommode mal de la transmission de données en « paquets » : des mots sont parfois perdus, incomplets ou inintelligibles. D'où WaveNetEQ, un réseau de neurones que Google associe à son application Duo. Il remplit artificiellement les manques, en produisant des sons d'après la façon de parler du locuteur.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur