ACTUALITÉS

Un oiseau fossile aux mille couleurs

Sciences et AvenirJ. L.
Ce spécimen d'« Eoconfuciusornis » qui vivait dans le nord-est de la Chine au crétacé a conservé des plumes fossilisées.
DR XIAOLI WANG
La présence de mélanosomes a été identifiée dans les plumes d'un spécimen vieux de 130 millions d'années.
PALÉONTOLOGIE Oui, les plumesdes oiseaux préhistoriques étaient colorées, et en voici la preuve. Elle a été trouvée sur un fossile, un Eoconfuciusornis vieux de 130 millions d'années, mis au jour dans des dépôts lacustres en Chine par une équipe de scientifiques chinois et américains. Les chercheurs ont identifié dans les plumes du fossile des mélanosomes, des organites cellulaires produisant la mélanine responsable de la teinte de la peau et des téguments.
Au microscope, ces petits corps cellulaires se confondent facilement avec des microbes. Comment les distinguer ? « Si ce sont bien des mélanosomes, ils doivent être entourés de kératine », explique Mary Schweitzer, paléontologue à l'université d'État de Caroline du Nord (États-Unis) et coauteure de la découverte. Or, les chercheurs ont également identifié de la kératine ailleurs dans le fossile, ce qui lève tout doute. Il est hélas impossible pour le moment de dire de quelles couleurs se parait précisément cet oiseau qui, avec son bec édenté, fut l'un des premiers à ressembler à ceux que l'on peut croiser de nos jours.
LireLactu
Parcourir
Rechercher

Sources
Challenges
Courrier international
EL PAÍS
L'Humanité
La Croix
La Vanguardia
Le Figaro
Le Monde
Le Parisien
Les Echos
Libération
NY Daily News
Sciences et Avenir