ACTUALITÉS

Vivre normalement avec un demi-cerveau

Sciences et Avenirjeudi 19 décembre 2019
Restez informés en suivant LireLactu sur
L'ablation d'un hémisphère cérébral chez six enfants atteints d'épilepsie sévère n'a pas affecté leurs capacités cérébrales une fois adultes. NEUROLOGIE L'ablation d'une moitié ducerveau n'empêche pas de vivre normalement. C'est ce que révèle une étude sur six personnes de 20 à 31 ans menée par des chercheurs du California Institute of Technology (États-Unis).
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur