ÉVÉNEMENT Patrimoine

UNE RECONSTITUTION EN FORME DE PUZZLE

Sciences et AvenirRachel Mulot
Restez informés en suivant LireLactu sur
Les tonnes d'eau déversées ont certainement provoqué un choc thermique, fissurant certains verres des vitraux, tandis que la chaleur a pu altérer le plomb qui les sertit. Autant de pièces qu'il faudra alors remplacer. « Si le verre fond à 1200 °C, le plomb, lui, change d'état à 300 °C.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur