NATURE

Rusé comme un cacatoès

Sciences et AvenirLoïc Chauveau
En captivité, cet oiseau est capable de fabriquer sur mesure des outils pour obtenir une récompense. Un résultat d'autant plus remarquable que dans la nature le cacatoès n'est pas très bricoleur.
Avis à tous les propriétaires de cacatoès de Goffin : cet oiseau possède le QI... d'un enfant de 3 ans ! C'est ce qu'affirment des chercheurs de l'université de Vienne (Autriche) qui ont étudié de près un très habile représentant -- bien nommé Figaro -- de ces cousins des perroquets originaires des îles Tanimbar (Indonésie). Cette espèce, dont la taille n'excède pas 30 cm, ne compte plus que 1500 individus en liberté mais peuple en masse les volières des amateurs d'oiseaux exotiques... et celles des éthologues. Figaro, qui habite donc dans les locaux du Laboratoire viennois de biologie cognitive, a fait en novembre la une de Biology Letters pour sa remarquable aptitude à se fabriquer des outils adaptés à l'usage qu'il veut en faire.
L'expérience a consisté à placer l'oiseau devant une boîte en verre dont une face était munie d'un petit orifice et d'une ouverture en bas. À l'intérieur, une graine reposait sur un piédestal à hauteur du trou. Comment la faire tomber et ainsi récupérer cette récompense hors de portée de bec? Seul ustensile à disposition de Figaro : une fine planchette de mélèze bien trop large pour le trou. Qu'importe! Le cacatoès a aussitôt taillé sur mesure une fine baguette qu'il a introduite dans le trou pour faire tomber la récompense... Figaro a de nouveau réussi l'exercice avec du carton -- qu'il a taillé à la bonne longueur car plus souple que le bois -- et avec un rameau qu'il a patiemment effeuillé pour utiliser la tige. En revanche, il a renoncé à se servir de la cire d'abeille, trop molle et collante au bec. Confronté plusieurs fois au même exercice, l'animal s'est peu à peu perfectionné, réussissant son bricolage en quatre fois moins de temps ! Deux de ses congénères, Pipin et Kiwi, ont également réussi ce tour de force mais avec moins d'habileté et en plus de temps.
Preuve est ainsi faite que les cacatoès de Goffin sont capables de fabriquer des outils à la demande, même si tous ne sont pas aussi doués que Figaro. Le résultat est d'autant plus remarquable que, dans la nature, le cacatoès de Goffin ne fabrique pas de nid, ni n'utilise d'outils. Il s'agit donc d'une réponse « impulsive » à un problème donné et non d'une adaptation aux conditions de vie comme cela peut-être le cas pour les corvidés. Ces derniers utilisent en effet couramment des outils pour se nourrir dans la nature. En novembre 2013, l'université de Tübingen (Allemagne) a démontré que le comportement intelligent des corbeaux prend sa source dans une région occipitale du cerveau (nidopallium caudolatéral), lequel, par sa structure, s'apparente au cortex préfrontal des mammifères. Reste à savoir si des régions similaires sont impliquées chez le cacatoès.
LireLactu
Parcourir
Rechercher

Sources
Challenges
Courrier international
EL PAÍS
L'Humanité
La Croix
La Vanguardia
Le Figaro
Le Monde
Le Parisien
Les Echos
Libération
NY Daily News
Sciences et Avenir