ACTUALITÉS

Une peau électronique alimentée par la sueur

Sciences et Avenirjeudi 28 mai 2020
Restez informés en suivant LireLactu sur
BIOLOGIE Exploiter la sueur humaine pour produire de l'énergie alimentant des capteurs biologiques surveillant notre santé : voilà l'idée développée par des chercheurs du Caltech (États-Unis). Une biopile à combustible exploite le lactate, sous-produit de l'activité des muscles, pour produire de l'hydrogène qui, en réagissant avec l'oxygène de l'air, génère de l'électricité.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur