HISTOIRE

Boston 1919, le mystère du « tsunami » de mélasse résolu

Sciences et AvenirFlorine Galéron
Restez informés en suivant LireLactu sur
Cette année-là, l'explosion d'une cuve de mélasse avait entraîné la mort de 21 personnes. Des physiciens ont enfin compris les mécanismes de cette catastrophe sans précédent. Aux États-Unis, il existe une vieille expression populaire qui dit : « slow as molasses in January », que l'on peut traduire par « lent comme la mélasse au mois de janvier ».
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur