HISTOIRE

Boston 1919, le mystère du « tsunami » de mélasse résolu

Sciences et AvenirFlorine Galéron
Cette année-là, l'explosion d'une cuve de mélasse avait entraîné la mort de 21 personnes. Des physiciens ont enfin compris les mécanismes de cette catastrophe sans précédent. Aux États-Unis, il existe une vieille expression populaire qui dit : « slow as molasses in January », que l'on peut traduire par « lent comme la mélasse au mois de janvier ».
Accès requis pour lire la suite de cet article
LireLactu
Parcourir
Rechercher

Sources
Challenges
Courrier international
EL PAÍS
L'Humanité
La Croix
La Vanguardia
Le Figaro
Le Monde
Le Parisien
Les Echos
Libération
NY Daily News
Sciences et Avenir