ACTUALITÉS

Neandertal nous a légué sa sensibilité à la douleur

Sciences et Avenirjeudi 24 septembre 2020
Restez informés en suivant LireLactu sur
ÉVOLUTION Les néandertaliens ont légué à certains Européens une mutation du gène SCN9A qui les rend plus douillets. Elle modifie la protéine qui signale les sensations de douleur à la moelle épinière et au cerveau. Et une étude sur 362 944 Britanniques a confirmé que les porteurs de cette variante se déclarent plus sensibles à la douleur.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur