Idées

L’école des enfants du ministre de l’éducation, jauge de sa légitimité

Le Mondemardi 13 février 2024
Restez informés en suivant LireLactu sur
Longtemps, « l’école des enfants » n’a pas posé problème. Un ministre de l’éducation nationale inscrivait naturellement ses enfants dans l’enseignement public ou les y réinscrivait discrètement au moment de sa nomination. Dans le cas contraire, pour des ministres comme François Bayrou (1993-1997) et François Fillon (2004-2005), l’argument de la foi catholique avait suffi à clore le sujet.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur