Idées

Dominique Rousseau  Un scrupuleux gardien de l’Etat de droit

Les leçons de l’ancien président du Conseil constitutionnel résonnent aujourd’hui. Les droits fondamentaux étaient pour lui l’un des instruments par lesquels les sociétés sortent de l’état sauvage pour aller vers un état civilisé, selon le professeur de droit public

Le Mondemardi 13 février 2024
Restez informés en suivant LireLactu sur
Plus les droits de l’homme sont protégés, plus la République est elle-même. Telle est l’idée de droit que porte Robert Badinter et tel est l’objectif qu’il fixe au Conseil constitutionnel lorsqu’il en devient président, en mars 1986. Noble mission, sans doute, mais aussi très audacieuse car, à cette date, le Conseil est toujours un objet institutionnel non ou mal identifié.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur